Sashamismaï

Cuisine, pâtisserie, astuces, photographie et surtout bonne humeur, on est pas bien ici...

Sashamismaï

Brioche de Nanterre

Je partage aujourd'hui une recette classique que je connais sur le bout des doigts tellement je l'ai faite et refaite. Sans exagérer, j'ai du la faire plus de 150 fois; déjà pendant le Ramadan, elle a trôné sur la table au fajr au moins 3 fois chaque semaine. On est accro à cette pointe de sel, et sa petite teneur en sucre qui nous permettent d'y aller de bon coeur avec les bonnes confitures ou un ajout de pralines à la pâte. 

Je l'aime encore chaude et n'hésite jamais à la réchauffer quelques minutes au four avant de la déguster. Sinon conservez-la dans un linge pour ne pas qu'elle se dessèche. 

Aussi je vous conseille de bien respecter les temps de pousse et de pétrissage  pour obtenir le résultat escompté.

NB: C'est une recette que je fais au batteur, mais c'est bien sûre possible de la pétrir à la main.

 

 

Brioche de Nanterre

Brioche de Nanterre

 

Pour un moule à cake de 23cm de longueur

Ingrédients: 

250g de farine

30g de sucre

10g de levure fraîche

3 oeufs

100g de beurre

5g de sel

1 oeuf pour la dorure

sucre perlé si désiré

(Si vous souhaitez la faire aux pralines, ajoutez 150g de pralines concassées à la pâte en fin de cuisson)

 

Dans la cuve du robot et dans cet ordre, verser : les sucre, les sel, les oeufs, la farine et la levure émiettée.

Pétrir le tout 5min au crochet.

Ajouter le beurre en dès petit à petit et poursuivre le pétrissage vitesse 3, 10min.

Former une boule et couvrir le bol de cellophane ou d'un linge humide. Laisser la pâte doubler de volume (environ 1h)

Dégazer la pâte et couvrir à nouveau avec un cellophane et laisser pousser 3h au frigo (ou toute une nuit).

Former 8 boules bien rondes et les déposer dans un moule à cake beurré.

On couvre et on laisse à nouveau pousser 1h à température ambiante.

Dorer à l'oeuf battu, parsemer de sucre perlé si désiré, et enfourner 30min à 180°.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article